top of page
  • Photo du rédacteurEtienne LE NEVEU

Créer son entreprise : les Sept Dimensions à Considérer

Dernière mise à jour : 5 déc. 2023

Sept axes dans lesquels le chef d’entreprise, aguerri ou débutant doit mener sa réflexion, sept domaines où il doit mener bataille et préparer, affiner sa vision et la mettre en œuvre.

Voici donc les 7 domaines que j’ai identifié :

  1. La dimension économique. C’est la base : comment l’entreprise va-t-elle créer de la valeur, répondre à un besoin et permettre aux parties prenantes de gagner de l’argent. Le chef d’entreprise doit donc en toutes circonstances avoir en tête le modèle économique de sa structure.

  2. -Marketing ou dimension commerciale : L’approche du marché. Cela va de la connaissance de l’écosystème dans lequel évolue l’entreprise, à la façon de faire connaitre et vendre ses produits et/ou services.

  3. Humaine : Parce que l’entreprise est avant tout formée d’hommes, de femmes, les relations humaines jouent un rôle capital, aussi bien entre associés, qu’avec les salariés, et tous les partenaires de l’écosystème. C’est l’une des ressources majeures dont dispose l’entreprise.

  4. -Financière : C’est bien sûr l’autre ressource majeure à bien gérer. C’est aussi traditionnellement le principal axe de mesure de la réussite de la société. Là se jouent beaucoup de choses.

  5. Administrative : L’enjeu de cette dimension est aussi bien interne (organisation, process...) qu’externe (droits et obligations vis-à-vis des tiers). C’est souvent la dimension la moins sexy, mais là peuvent se jouer la réussite ou les difficultés d’entreprises, selon les choix opérés ici.

  6. Juridique : Le droit est omniprésent dans l’entreprise. Il régit chacune des interactions d’une structure, personne morale avec l’extérieur, comme en interne. L’existence même de l’entreprise est matérialisée par un contrat.

  7. Géographique : Nous parlons ici de l’endroit où l’entreprise rencontre son client. L’importance de certains choix, en matière d’installation vont avoir des répercussions sur le fonctionnement global de l’entreprise. Pour un commerce, la zone de chalandise est cruciale : le choix de son emplacement est vrai, aussi bien lorsque l’on parle de présence physique, que dans le cadre d’une présence digitale.


Au-delà de la catégorisation des diverses activités de l’entreprise, de permettre la formalisation d’un projet, de mener des actions dans chacune de ces dimensions, il faut bien percevoir la dynamique qui existe entre ces activités.

Chaque catégorie va avoir des répercutions sur les autres. Les décisions prises au niveau financier moduleront la dimension économique, ainsi que les enjeux du marketing. Le côté humain va demander d’aborder différemment la dimension juridique. Alors que les choix dans cette dernière permettront d’envisager autrement les finances, lesquelles seront impactées par l’implantation géographique.

Il y a donc nécessité d’homogénéiser les décisions, pour assurer une cohérence entre les dimensions. Mais c’est cette réflexion itérative et cyclique qui va engendrer et permettre au chef d’entreprise d’augmenter la pertinence de sa vision.

Il n’y a pas nécessairement de démarche préétablie pour aborder ces dimensions. Mais il est nécessaire d’envisager les dimensions une par une avant de mesurer l’impact des décisions prises sur les autres dimensions. On aura intérêt à dresser une approche matricielle pour mettre en valeur les interconnexions.


Approche itérative




A chaque étape, nous ajoutons un certain nombre de décisions qui amènent à reconsidérer ce qui a été précédemment envisagé dans une autre dimension. La démarche itérative peut devenir un casse-tête sans fin, car elle ne permet pas d’arbitrer des décisions équilibrées entre deux dimensions apparemment antagonistes.

Avec une approche matricielle, nous pourrons identifier rapidement les incidences d’une dimension sur une autre, et régler globalement un certain nombre de problématiques. Le risque est en revanche de se disperser et de ne pas faire pleinement le tour de l’une des dimensions. C’est un peu le lot du chef d’entreprise de gérer plusieurs choses à la fois. Notre but est justement de pouvoir le faire avec les bons outils.


Approche matricielle


Tout cela peut apparaitre un peu aride, mais nous seront ravis de vous accompagner et rendre cela praticable pour vous.

55 vues1 commentaire
bottom of page